Albert Monteys

Albert Monteys est une figure de la bande dessi­née espa­gnole. Né en 1971 à Barce­lone, il commence sa carrière dans les années 90, en créant avec des amis en paral­lèle de ses études aux Beaux-Arts le fanzine Mondo Lirondo, qui connaît un certain succès, et dont l’in­té­grale est toujours dispo­nible.

Il entre ensuite au fameux jour­nal sati­rique El Jueves, dans lequel il crée le person­nage de Tato, et anime en duo avec Manel Font­de­vila la rubrique Para ti, que eres joven, sorte de Dingo­dos­siers à deux mains sur des thèmes de société (dont on peut dire que Être un homme, comment et pourquoi , écrit en 2012 direc­te­ment pour la collec­tion ¡Caramba! est une conti­nua­tion).

En 2006, il devient rédac­teur en chef du jour­nal, qu’il quitte avec fracas en 2011, en compa­gnie de plusieurs auteurs, suite à la censure d’une couver­ture mettant en scène le futur roi Felipe. Avec les autres dessi­na­teurs démis­sion­naires, il crée le blog sati­rique Orgullo y Satis­fac­ción, qui s’en prend notam­ment à la monar­chie et au Partido Popu­lar, et où il débute sa série auto­bio­gra­phique El Show de Albert Monteys.

Albert Monteys écrit toujours avec humour, même sur les pires sujets. Il dit lui-même qu’il se sent plus à l’aise dans les histoires courtes, mais plus récem­ment il s’est lancé dans des récits plus longs et plus graves, c’est le cas avec la série de science-fiction Universo !, traduite aux éditions Dargaud, et avec son adap­ta­tion en bande dessi­née du fameux roman de Kurt Vonne­gut Jr Abat­toir 5 (Mata­dero 5 ).

Ses livres sont édités en Espagne par les éditions Asti­berri.

Publications aux éditions FLBLB

Bibliographie