Aroha Travé

Aroha Travé est née à Terrassa, près de Barce­lone, en 1985.

Elle a déjà une carrière longue dans le fanzi­nat (Granos de pus, Pos) et dans les revues de bande dessi­née espa­gnoles (El Vibora, El jueves, Voltio), elle a été égale­ment assis­tante aux éditions La Cúpula. Bercée dans son adoles­cence par El Vibora, le maga­zine des éditions La Cúpula, qui a publié les auteurs les plus connus des années 80 (Miguel Gallardo, Jaime Martin, Maria Colino, Javier Maris­cal, et même Pedro Almo­do­var), ainsi que les auteurs améri­cains de l’un­der­ground (Robert Crumb, Trina Robbins, Gilbert Shel­ton, puis les frères Hernan­dez, Ches­ter Brown et Peter Bagge), elle a déve­loppé un style de dessin en noir et blanc très expres­sif, et n’a aucun scru­pule à parler des versants les plus noirs de l’exis­tence avec une verve très person­nelle.

Chair à canon, paru aux éditions La Cúpula sous le titre origi­nal Carne de cañón, est son premier livre de bande dessi­née. Elle a reçu pour ce livre le 1er prix ACDCó­mic de la meilleure autrice émer­gente et les prix révé­la­tion du Salón del Comic de Barce­lone, du Salón del Cómic de Valen­cia et du Santa Cruz Cómic.

Elle a égale­ment illus­tré le livre El bicho que se devora a sí mismo (« La bestiole qui se dévo­rait elle-même ») d’Igna­tius Farray, et parti­cipe aux éditions en ligne des fameuses revues El Jueves et El Vibora. Dans cette dernière, elle a entamé récem­ment la prépu­bli­ca­tion du deuxième tome de Carne de Cañon, dans lequel Yanira et Kilian, les person­nages prin­ci­paux du premier tome, sont à présent adoles­cents.

Projet en cours

    Chair à canon

    Aroha Travé

    Yanira et son frère Kilian sont deux enfants débor­­dant d’ima­­gi­­na­­tion, qui dans leur appar­­te­­ment d’une banlieue de Barce­­lone s’in­­ventent des histoires de poli­­ciers sumo, de bandits et de shériffs, et que la réalité (…)