Jérôme et le lièvre

Jérôme et le lièvre

Après son appren­tis­sage et la décou­verte des voyages, Jérôme, toujours passionné par les livres, se décide pour de bon à écrire. Mais son travail à la librai­rie absorbe son éner­gie et, au final, le déçoit. Maître Chou n’est plus là ; Bour­rique, Sultana et les autres le mettent face à lui-même. Qui est ce lièvre, qui le taraude avec ses trois souhaits ? Bon ou mauvais génie ? Que faire, partir ? La fuite et la soli­tude le renvoient à ses failles, ses doutes, cela suffit-il pour faire la matière de son livre ? Jérôme erre, médite et dérive.

Dans ce deuxième volume, Nylso mêle la réflexion sur la créa­tion aux ballades oniriques, passe de l’hu­mour à l’an­goisse, de la chute à l’es­poir, tout en conti­nuant de tisser son récit de ses lectures (Walser, Paul Nizon).