Blog

Articles à propos de Profil de Jean Melville

Deux livres FLBLB en lice pour le palma­rès 2018 du FIBD

Les éditions FLBLB sont heureuses de vous annon­cer qu’elles ont deux livres dans la sélec­tion offi­cielle du festi­val d’An­gou­lême 2018.

Si on n’a pas de prix, on fera la gueule pendant un an et les États-Unis vont balan­cer une bombe atomique sur la Corée du Nord. Si on a un prix, on fera la gueule pendant six mois et 90% des animaux sur terre dispa­raî­tront. Si on a deux prix, on sera content et une centrale nucléaire pétera en France.

Chers membres du jury, vous avez notre sort entre vos mains.

En sélec­tion offi­cielle : Voyages en Égypte et en Nubie de Giam­­bat­­tista Belzoni, premier voyage de Grégory Jarry, Lucie Castel et Nicole Auge­reau

En lice pour le Fauve polar : Le Profil de Jean Melville de Robin Cousin

Le Profil de Jean Melville : Prix Révé­la­tion 2017 ADAGP / Quai des Bulles

On est très très contents. On trouve que c’est complè­te­ment mérité. Ça vaut le coup de le dire, non ? En plus c’est un prix doté, de quoi encou­ra­ger un auteur à conti­nuer de façon très concrè­te… ça compte. Merci !

La Révé­la­tion ADAGP / Quai des Bulles vise à valo­ri­ser et à encou­ra­ger le travail des jeunes auteurs de bandes dessi­nées. Il récom­pense un auteur travaillant ou rési­dant en Europe et Suisse, ayant publié au maxi­mum trois albums, dont un entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017

Le jury composé de Pili Munoz, direc­trice de la Maison des auteurs d’An­gou­lême, Etienne Davo­deau, auteur et Jean-Chris­tophe Ogier, jour­na­liste spécia­lisé BD à France Info, a tenu à distin­guer Robin Cousin pour Le Profil de Jean Melville aux éditions Flblb :

« L’his­toire tient de l’enquête poli­cière et de la réflexion philo­so­phique. Au cœur de ce polar de province – petite ville, petits person­nages, petites vies, se noue un drame aux enjeux majeurs et plané­taires. Rien de moins que la révo­lu­tion numé­rique, et la manière dont celle-ci pèse, de plus en plus, sur notre quoti­dien et nos choix.

L’air de rien, avec un art consommé du déca­lage effi­cace, sans jamais être démons­tra­tif, Robin Cousin fait le procès des fameux algo­rithmes qui scrutent, analysent et façonnent les compor­te­ments des utili­sa­teurs de moteurs de recherches et autres réseaux sociaux : peu ou prou, nous tous.

Le dessi­na­teur de 33 ans, qui avoue une passion pour la science, entre­prend de racon­ter la moder­nité de l’époque avec un dessin très simple, faus­se­ment inno­cent. L’ac­tua­lité des thèmes s’ac­com­mode fort bien de ce trai­te­ment graphique, choix assumé d’un clas­si­cisme franco-belge renou­velé. Ici, la vie se déroule en noir et blanc, en dégradé de gris pas très exci­tants ; les couleurs, volon­tai­re­ment arti­fi­cielles, sont réser­vées au monde paral­lèle des données et conte­nus virtuels.

En consé­quence de quoi, quand vous aurez refermé cette bande dessi­née de 200 pages, vous y réflé­chi­rez à deux fois avant de vous connec­ter à un écran ».

Doté de 5 000 €, le prix sera remis lors du festi­val Quai des Bulles à Saint-Malo, le samedi 28 octobre 2017.

FLBLB aura un stand à Quai des Bulles, avec Robin Cousin, Grégory Jarry et Benoit Vidal, retrou­vez-nous à Saint-Malo du 27 au 29 octobre. Et samedi 28 octobre à 14h, à la Rotonde Cartier, rencontre avec Robin Cousin animée par Jean-Chris­tophe Ogier, en présence du jury.


A ce jour, Le Profil de Jean Melville est égale­ment en lice pour trois autres prix :