Blog

Articles publiés dans Revue de presse

Nicole Auge­reau, Prix spécial du jury Arté­mi­sia 2017 pour Quand viennent les bêtes sauvages

C’est offi­ciel depuis ce lundi 9 janvier 2017, jour anni­ver­saire de la nais­sance de Simone de Beau­voir : Nicole Auge­reau a reçu le Prix spécial du jury Arté­mi­sia 2017 pour Quand viennent les bêtes sauvages, paru aux éditions FLBLB en août 2016 ! La remise du prix aura lieu le jeudi 12 janvier à Paris.

L’as­so­cia­tion Arté­mi­sia a choisi son nom en hommage à Arté­mi­sia Genti­les­chi, peintre italienne du XVIIe siècle, première femme admise à l’Aca­dé­mie du dessin de Florence et qui lutta toute sa vie contre les préju­gés de ses contem­po­rains. Le jury d’Ar­te­mi­sia décerne tous les ans un prix (à partir de 2017 : quatre prix) pour récom­pen­ser une femme auteure de BD, pour lutter contre les multiples plafonds de verre qui conti­nuent de limi­ter la percée des créa­trices et de leur art. L’as­so­cia­tion Arté­mi­sia œuvre pour la visi­bi­lité du travail des femmes dans la bande dessi­née par tous moyens, depuis 10 ans. En décer­nant son prix, l’As­so­cia­tion Arté­mi­sia entend aler­ter à nouveau et à nouveau : le combat conti­nue.

Les lauréates 2017 sont :

  • Céline Wagner Grand Prix Arté­mi­sia pour Frap­per le sol (Actes Sud-L’An 2).
  • Jacky Fleming  Prix Arté­mi­sia Humour pour Le problème avec les femmes, traduit de l’an­glais par Nora Bouaz­zouni (Dargaud).
  • Chloé Woll­mer et Carole Maurel Prix Arté­mi­sia Avenir pour L’Apo­ca­lypse selon Magda, (Delcourt).
  • Nicole Auge­reau Prix spécial du jury Arté­mi­sia pour Quand viennent les bêtes sauvages (FLBLB).

Après une première sélec­tion de 37 titres, parmi près d’une centaine publiés par des femmes en 2016, l’as­so­cia­tion Arté­mi­sia avait retenu 13 titres dans la dernière short­list :

  1. L’Apo­ca­lypse selon Magda de Chloé Voll­mer et Carole Maurel (Delcourt)
  2. La Diffé­rence invi­sible de Made­moi­selle Caro­line et Julie Dachez (Delcourt)
  3. Frap­per le sol de Céline Wagner (Acte Sud L’An 2)
  4. Ipak Yoli de Mandra­gore (L’Oeuf)
  5. Le Lait noir de Fanny Michaë­lis (Corné­lius)
  6. La Maison circu­laire de Rachel Deville (Acte Sud BD)
  7. L’Ori­gine du monde de Liv Strömquist (Rack­ham)
  8. La Petite personne de Perrine Rouillon (Thierry Marchaisse)
  9. Le Problème avec les femmes de Jacky Fleming (Dargaud)
  10. Quand viennent les bêtes sauvages de Nicole Augue­reau (FLBLB)
  11. Qui mange des couteaux de Zoé Jusse­ret (FRMK)
  12. Sisyphe d’Au­ré­lie William Levaux (Atra­bile)
  13. Zita de Sylvie Fontaine (La boîte à bulles)

Grégory Jarry défend le roman-photo sur France Culture

Debout_roman-photo_FCulCe jeudi 31 mars, Grégory Jarry était l’in­vité d’Aude Lavigne pour son émis­sion « Les Carnets de la créa­tion » sur France Culture, à propos de son mani­feste Debout le roman photo ! L’émis­sion est ré-écou­table sur le site de France Culture :  http://www.fran­ce­cul­ture.fr/emis­sions/les-carnets-de-la-crea­tion/gregory-jarry-dessi­na­teur-et-editeur

On attend vos projets de pied ferme, les roman-photoastes !

La révo­lu­tion sur France Info

revo_sur_Franceinfo « La révo­lu­tion en souriant », c’est le titre de la chro­nique consa­crée à Petite histoire de la Révo­lu­tion française sur France Info ce dimanche 14 février 2016. On peut y entendre un extrait d’in­ter­view de Grégory Jarry rappe­lant la néces­sité des utopies : http://www.fran­ceinfo.fr/emis­sion/bd-bande-dessi­nee/2015–2016/la-revo­lu­tion-en-souriant-14–02–2016–05–20

— Podcast : http://www.fran­ceinfo.fr/player/resource/764279–1697857

Pauline dans la Fabrique de l’his­toire, sur France Culture

Pauline à Paris dans La Fabrique de l'histoire sur France CultureLe collège d’his­to­riens de la Fabrique de l’his­toire s’est longue­ment penché sur Pauline à Paris, vendredi 8 janvier dernier. Pendant 20 minutes, quatre histo­riens analysent le travail de conteuse de José­phine, le travail d’au­teur de Benoit Vidal, les sources histo­rio­gra­phiques et tout ce que cela soulève comme réflexions sur l’his­toire et la trans­mis­sion.

– Écou­tez, réécou­tez l’émis­sion sur fran­ce­cul­ture.fr

Le jour­nal de Jo Manix sur BD Zoom

00-jm-journal_2-couvNous sommes les témoins, au travers de ces jour­naux, de l’au­dace tranquille de Joëlle Guille­vic qui lui permit d’ex­po­ser tous les aspects de sa vie. (…) La réédi­tion de cette œuvre offre, sur près de 300 pages, un bel hommage à la mémoire de cette jeune femme, figure majeure des pion­niers de l’auto-édition.

— Brigh Barber sur BD Zoom

Inter­view d’Oh Yeong Jin sur Keul­ma­dang

00-oyj-adulteland-couvJe ne tiens pas Adul­te­land pour de la science-fiction, car l’his­toire est basée sur des faits réels. Pour moi, la forme importe un peu ; ce qui compte, c’est le message. Dans Adul­te­land, j’ex­plore les rela­tions humaines, la ques­tion de la mémoire.

— Oh Yeong Jin à propos d’Adul­te­land, inter­viewé par Philippe Paolucci et Julien Paolucci sur le site de Keul­ma­dang

 

Histoires sur le bord du trot­­­toir sur Keul­ma­dang

00-lhj-histoires_trottoir-couvÀ travers les « extra­va­gances ordi­naires » de cette foule séou­lienne, Lee Hee-jae offre non seule­ment un album à forte teneur humo­ris­tique, mais encore un témoi­gnage sur les travers qui imprègnent la société sud-coréenne des années 1980 […] Plus encore, le propos critique de l’au­teur trans­cende son contexte d’énon­cia­tion d’ori­gine, et s’ap­plique sans mal à la société occi­den­tale actuelle.

— Philippe Paolucci sur keul­ma­dang.com

L’in­té­grale des colo­nies dans Télé­rama

 

00-gj_ot-colonies_integrale-couvCette inté­grale donne toute la mesure d’un beau tour de passe-passe : arri­ver à tirer d’une histoire où, souvent, le cynisme et la tragé­die ont fait loi une comé­die érup­tive, une forme de péda­go­gie hirsute, cana­li­sée par un mauvais esprit très sûr.

— Jean-Claude Loiseau, dans Télé­rama